Gauvain Sers

Classé dans : Actualité, Artistes 2022, Festicolor 2022 | 0
Gauvain Sers 2022

Gauvain Sers en concert le samedi 4 juin 2022 à 21h00 sur la grande scène

Stoppé au milieu d’une tournée qui remplissait des salles de plus en plus grandes, suite à l’immense succès de ses deux premiers albums (« Pourvu » en 2017 et « Les Oubliés » en 2019) tous les deux certifiés disque de platine, Gauvain Sers a lui magnifiquement converti ce repos forcé en période d’intense créativité, se posant la question de notre place dans la société.

Il le raconte : “Je ne pensais pas me remettre si tôt à la conception d’un nouvel album, mais j’étais à la maison dans un grand élan d’inspiration où je pouvais aller au bout de ce que j’avais commencé, avec déjà quatre ou cinq chansons dans mes tiroirs et des idées notées ici ou là. Donc petit à petit, je me suis retrouvé avec douze morceaux et je me suis demandé : est-ce que cela ne constituerait pas la matière à un album ?

Ainsi est née au printemps 2020, « Ta place dans ce monde », la première chanson qui donne son nom à ce nouvel album. La troisième pierre d’un édifice qui grimpe de plus en plus haut, consacrant un chanteur à la fois populaire et engagé, attaché à cette province qui l’a vu naître en Creuse il y a trente-deux ans, mais aussi intimement lié à ce Paris où il réside depuis sa majorité dont il sait si bien retracer les charmes, et parfois les défauts. Débarqué par surprise en 2017 avec le single « Pourvu », ce fils d’instituteur a tout de suite trouvé un public qui lui ressemble. En partie, celui-là même dont certaines élites de la branchitude et de la technocratie réunies ont labellisé dédaigneusement comme “la France d’en bas” ; en réalité celle du haut des cœurs. Celle qui incarne finalement le mieux les valeurs de notre pays : liberté, égalité, fraternité.

Douze compositions magnifiées par un fameux homme de l’ombre, Renaud Letang, le producteur de Jane Birkin, Alain Souchon ou Manu Chao. Le talentueux metteur en sons apporte un coup de frais, moderne, sans en bousculer bien sûr son essence. Un travail qui répond à l’envie de Gauvain d’une musicalité différente pour ne pas se répéter. La mission est réussie au-delà des espérances pour cet album qui trouve toujours le gimmick malin qui vient immédiatement accrocher l’oreille.

Gauvain tient à reprendre le premier le chemin de la scène, là où tout a commencé. Elles et ils seront certainement encore plus nombreux à venir l’applaudir, maintenant qu’il a retrouvé sa place dans leur monde.


Voir la programmation détaillée de Festicolor 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.